Historique du Patro Jean-Paul II

Années 50

1951

Naissance du Patro masculin St Louis
Installé dans l’ancien cinéma « Stuart », rue du Wichet.
Comptant environ 150 à 200 enfants.

1966

Naissance du Patro féminin Ste Alène
Installé dans un bâtiment du boulevard des Archers à la place duquel à été bâtie la mutuelle Caritas. Ensuite, le Patro Ste Alène eut ses réunions à la rue Ste Anne.

Nivelles connut des modifications. Lorsque une nouvelle cité vit le jour, « la Maillebotte », deux patros, qui se partagaient alors le château Fievet et l’école Ste Thèrèse, l’accompagnèrent :

1957

Naissance du Patro masculin Don Bosco

Années 60

1966

Naissance du Patro féminin Ste Thèrèse

1967

Disparition du Patro St Louis

1968

Deux anciens animateurs de St Louis tentent de relancer un patro masculin dans le centre.

Naissance du Patro Jean XXIII

Années 70

1971 – 1972

Les deux Patros Jean XXIII et Ste Alène disparaissent. C’est alors la fin des patros du centre ville.

Il ne reste donc plus que deux patros, Don Bosco et Ste Thèrèse, installés à la cité Maillebotte.

Quelques années plus tard, le Patro Don Bosco déménage dans la salle Tinctoris, derrière les locaux de la JOC (Maison des Jeunes Travailleurs Nivellois), à la rue Clarisse, à côté de l’école St Michel et Ste Thèrèse.
Ces bâtiments appartenaient au Patro du fait de la vente des bâtiments et des oeuvres appartenant au Patro St Louis.

1978

Les Patros Don Bosco et Ste Thèrèse fusionnent, créant ainsi le premier patro qui sera mixte. Il prendra le nom du nouveau Pape élu.

Naissance de notre Patro Jean-Paul II
Installé à Tinctoris, rue Clarisse.

Années 80

Durant cette période, le Patro organisera un camp exceptionnel, à /- 1000 km de Nivelles, une première. C’est dans le midi de la France , dans un camping de la ville de St Chinian (à +/- 30 km de Bézier) grâce à l’aide de parents qui les véhiculeront, que les « Alcos » se rendront.

Alcos : Non pas pour leur tendance à la consommation d’alcool mais bien par la fusion des noms que portent les sections des plus grands : alpine etconquérants .
Tout comme les étincelles  et les chevaliers  qui, réunis, se nomment les « Celliers ».

1983-1984

Le patro Jean-Paul II interrompt ses activités. Il n’y eu alors plus un foulard jaune et vert dans les rues de Nivelles pendant quelques temps.

1985-1986

Après une interruption de deux années, un binôme d’anciens animateurs relance le mouvement, c’est donc une renaissance pour notre Patro :

Patro Jean-Paul II
Toujours installé à Tinctoris.

1986-1987

Première édition du Week-End Fleuri.

Années 90

1994

Le 1er avril, nous quittons officiellement les bâtiments de la salle Tinctoris pour nous installer dans le local paroissial de Monstreux reçu en compensation.

1996

Dès le 1er janvier, nous jouissons d’un verger de près de 8 ares (7 a. 90 ca. que nous louons une centaines d’euros / an) agrandissant ainsi la propriété, et doublant quasiment l’espace vert.

1998

Du 1er au 11 août, le Patro Jean-Paul II réalise son premier grand camp à l’étranger, à Bach, où toutes les sections se sont rendues. Destination l’Autriche pour 74 patronnés.

Années 2000

2007

Arrivée du Woody Woodstock Festival

A l’occasion du 20ème anniversaire du Week-End Fleuri, le samedi 5 mai, nous lancions la première édition de notre festival de rock alternatif, gratuit, se tenant sur la Grand-Place de Nivelles.

2008

Du 19 au 29 juillet, nous sommes partis, à 71 participants âgés de 4 ans à 17 ans, en camp à Stanzach, en Autriche. Nous avions déjà visité le Lechtal 10 ans plus tôt, en 1998. Pour réaliser ce projet, le Patro a récolté 13.000 euros en deux ans.

>>> L’histoire continue…

 

Laisser un commentaire